Financement de créances à impact positif / Positive impact receivables finance

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - 0 - P - Q - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Définition et positionnement

Le financement de créance à impact positif offre aux entreprises de nouvelles possibilités de contribuer à la viabilité financière de leurs partenaires, en même temps que la leur par le truchement de la réduction des délais de paiement.

Le financement de créances à impact positif appartient aux crédits à impact positif qui ont « vent en poupe ». Ces derniers sont divers et variés (lettres de crédit vertes, crédits d'équipement, financements de projet...) et détiennent d'ores et déjà une part non négligeable sur le marché de la finance durable. En effet, ils possèdent des atouts qui leur permettent de séduire aussi bien les établissements bancaires, les investisseurs que les entreprises.

Rappelons brièvement ce que recouvre la notion d'impact positif. Elle vise à développer les 17 Objectifs de Développement Durable (ODG), définis par l'United Nations Environnement Programme Finance Initiative (UNEP FI). La stratégie menée par les banques est ici d'inciter et d'aider, par de nouvelles solutions de financement, les entreprises à transformer ces objectifs de développement durable en opportunités d'affaires.

Citons ici pour être plus concret deux Objectifs de Développement Durable parmi les 17 :
-    eau propre et assainissement ;
-    mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les atouts du financement de créance à impact positif

L'impact social positif ainsi généré par cette réduction des délais de paiement est visible sur l'ensemble du cycle économique des partenaires commerciaux. Le financement de créances contribue à renforcer les cycles de trésorerie, ainsi que les relations entre les clients et leurs débiteurs. En ce sens, il a les mêmes effets positifs que la Supply chain Finance qui permet de constituer un véritable écosystème harmonieux entre les différents partenaires.

À noter, que les entreprises ne sont pas les seules à pouvoir bénéficier du financement à impact positif. Les associations et autres organismes à but non lucratif peuvent mobiliser/escompter leurs subventions de fonctionnement à venir.

Ce mécanisme de préfinancement constitue une pièce maîtresse pour maintenir toute la richesse du réseau associatif de l'Hexagone. Ce mécanisme met donc ainsi en exergue le « S » pour social de la RSE.

Fonctionnement

Ces mécanismes sont très récents. Le sur-mesure est donc très fréquent. Il n'est donc pas étonnant que banques et entreprises adoptent une démarche de co-construction en utilisant différents indicateurs relatifs à la RSE.