De nouvelles infrastructures essentielles en faveur du développement durable de la Côte d'Ivoire

01/10/2021

La rénovation de la « Eastern Corridor Road » ainsi que la construction de quatre ponts, grâce à un financement de 212 millions d’euros, vont améliorer le commerce et la mobilité de la population ivoirienne d’ici 2024.

Le réseau routier ivoirien comporte diverses routes endommagées représentant environ 60-80% du réseau. Reconnaissant la nécessité de développer des infrastructures routières efficaces pour assurer la croissance, le commerce et les investissements en Côte d’Ivoire, le président a signé un traité sur la création du corridor Abidjan-Lagos en mars 2014 à Yamoussoukro. Ce corridor n’est pas seulement une voie rapide qui répond aux normes internationales reliant Abidjan, Accra, Lomé, Cotonou et Lagos ; il s’agit aussi d’un espace propice aux activités économiques dans la sous-région. Il reliera également les ports maritimes d’Afrique de l’Ouest au Burkina Faso, au Mali et au Niger. La Eastern Corridor Road est certainement le principal corridor de transport est-ouest en Afrique de l’Ouest à ce jour.

En outre, afin de répondre aux défis d’une économie croissante et d’assurer le transport efficace des marchandises et des personnes, y compris en termes de sécurité, les autorités ivoiriennes ont mis en place un Programme national de développement routier 2016-25 (PNDR). Ce plan vise à construire et à remettre en état les infrastructures routières et les ponts dans tout le pays afin d’offrir un accès aux populations rurales et d’améliorer les services de transport, ce qui implique de fortes répercussions sociales et économiques positives. 

infographie

Aujourd’hui, grâce à un prêt de 176,79 millions d’Euros et 23 milliards de Francs CFA (environ 35 millions d’Euros), le Ministère de l’Équipement et de l’Entretien des routes ivoirien financera la réhabilitation de la Eastern Corridor Road ainsi que la construction de quatre nouveaux ponts. Les travaux de construction réalisés par Colas Afrique seront achevés d’ici 2024.

 

« Le projet de la Route de l’Est qui fait suite au projet de la Route du Nord, vient confirmer la volonté des Autorités Ivoiriennes de développer un réseau routier moderne, performant et responsable. Colas Afrique en tant que constructeur local, est fier d’apporter sa contribution au développement de ces infrastructures au service des populations, en Côte d’Ivoire et ailleurs sur le continent africain, dans le respect des valeurs du groupe Colas. Avec ses partenaires financiers, le groupe Société Générale met tout en œuvre pour apporter des solutions de financement de projet les plus compétitives à ses clients au-delà de ses capacités techniques reconnues. »

Marcel ALLOU,
Colas Afrique - Directeur Côte d’Ivoire

ENGAGÉ EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L’AFRIQUE

Le Groupe partage une longue histoire avec l’Afrique et son initiative  "Grow with Africa" vise à contribuer collectivement au développement durable du continent, en partenariat avec les territoires et les acteurs locaux.

En finançant ces projets d’infrastructures clés, Société Générale a contribué à la réalisation des Objectifs de Développement Durable : 
-    #8 Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
-    #9 Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation
-    # 11 Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Par ailleurs, ce financement a obtenu le label Positive Impact Finance. D’ailleurs, la banque continue d’enrichir son offre « Sustainable and Positive Impact Finance ».

Société Générale démontre une fois de plus sa capacité à accompagner des clients clés en Afrique, avec une solution de financement globale en Euro et en Franc CFA pour des projets stratégiques. L’expertise du Groupe en matière de Financement Export et de structuration locale à travers la plateforme SFG (Structured Finance Group), associée à celle de Société Générale Côte d’Ivoire ainsi que la coopération avec l’UKEF, ont conduit à cette grande réalisation.