Création d’un leader mondial en cash actions

22/11/2022

Société Générale et AllianceBernstein, société leader de la gestion d’actifs et de la recherche, annoncent aujourd’hui leur intention de former une coentreprise combinant leurs activités de cash actions et de recherche actions.

 

csm_Leaflet_Shannon_FR_487c2a5174.png

 

La coentreprise combinerait les activités de recherche actions et d’exécution mondialement reconnues de Bernstein Research Services avec la plateforme de recherche actions et d’exécution de Société Générale afin de former une franchise mondiale de premier plan de recherche et de cash actions. Les clients de Société Générale et de Bernstein Research Services, comprenant entreprises, institutions financières et investisseurs institutionnels, auraient accès, à travers ce partenariat, à une gamme globale et complète de services de premier ordre en matière de cash actions et de recherche, combinée à l’offre actuelle de Société Générale sur les activités de marchés de capitaux actions, de dérivés actions et de prime services.

La coentreprise fournirait aux investisseurs des conseils en investissement, des perspectives sur les marchés actions américains, européens et d’Asie-Pacifique ainsi qu’un accès inégalé à la liquidité et à une technologie de pointe en matière d’exécution. Les entités fusionnées conjugueraient des forces complémentaires et apporteraient une vision commune d’un acteur de référence dans le courtage actions et la recherche pour répondre aux besoins des clients investisseurs et émetteurs.

Au travers de cette coentreprise, Société Générale et Bernstein Research Services souhaitent promouvoir une identité culturelle forte en s’appuyant non seulement sur la franchise historique de Bernstein Research Services en matière de recherche fondamentale mais également sur les approches quantitatives innovantes des deux organisations qui ont été au cœur de leur succès. Cette nouvelle coentreprise a pour ambition de développer les forces existantes et explorer de nouvelles perspectives, expertises et solutions afin de mieux servir ses clients.

ociété Générale prendrait une participation de 51% dans la coentreprise, avec une option lui permettant d’atteindre 100% après cinq ans(1). L’activité, dont le siège social serait à Londres, serait gérée sous forme de partenariat de long terme entre ses deux actionnaires sous le nom de Bernstein. A la finalisation de l’opération, Robert van Brugge, actuellement Directeur général de Bernstein Research Services, deviendrait Directeur général de la nouvelle entité pour un mandat initial de cinq ans. Stéphane Loiseau, actuellement Directeur de l’activité cash actions de Société Générale en deviendrait le Directeur général adjoint.

Ce nouveau projet de partenariat s’inscrit pleinement dans la stratégie de la banque d’investissement de Société Générale. Il renforcerait la diversification des activités, tant sur le plan géographique que par la nature des revenus générés, ces derniers étant constitués de commissions avec un profil de risque faible. La combinaison de ces activités de recherche et d’exécution permettrait de renforcer la relation clients, élargir la franchise et gagner des parts de marché.

Pour le groupe Société Générale, ce projet de création d’une franchise actions de premier plan serait relutif à partir de 2025 et se traduirait en cible par une hausse de la rentabilité (ROTE) estimée entre +15 et +20 points de base(2). L’impact estimé sur le ratio CET 1, déjà pris en compte dans la cible 2025 du Groupe présentée aux résultats financiers du 2ème trimestre 2022, serait limité à environ 10 points de base(3) à la finalisation de l’opération.

« Ce partenariat avec l’un des établissements les plus reconnus dans les domaines de la recherche et du cash actions, combiné à notre leadership mondial sur les dérivés actions, créerait un leader incontesté sur l’ensemble du métier actions au service des clients émetteurs et investisseurs », commente Slawomir Krupa, Directeur général adjoint de Société Générale, en charge de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs.

« Société Générale est un partenaire stratégique, engagé à renforcer et développer nos activités de premier plan au niveau mondial de cash actions et de recherche », poursuit Seth Bernstein, Président directeur général de AllianceBernstein.

« Ce partenariat nous donne l’opportunité d’accéder à l’ensemble de la chaîne de valeur actions au niveau international », explique Robert van Brugge. « Et cela nous permettrait également de préserver et de développer les forces, l’expertise et les cultures uniques de nos entreprises », ajoute Stéphane Loiseau.

Ce projet a été approuvé par les Conseils d'Administration de Société Générale et d’AllianceBernstein. La finalisation de cette opération devrait avoir lieu avant la fin de 2023. La transaction est soumise à la consultation des instances représentatives du personnel et à l’obtention des autorisations réglementaires requises. Société Générale et AllianceBernstein travailleront en étroite collaboration pour assurer une transition fluide pour leurs collaborateurs, leurs clients et leurs partenaires.

La coentreprise serait consolidée à 100% par Société Générale du point de vue comptable et réglementaire. Une option d’achat serait accordée à Société Générale pour l’achat des 49% appartenant à AllianceBernstein et réciproquement, une option de vente serait accordée à AllianceBernstein pour vendre ses 49% à Société Générale à compter du 5ème anniversaire de la date de clôture, et pour une période d’un mois chaque année suivante.
(2)Impact du résultat net incrémental cible attendu en 2028, basé sur une participation à 51% de Société Générale dans la coentreprise et intégrant notamment l’intégralité des synergies, sur la rentabilité (ROTE) estimée par le consensus des analystes en 2026 (Visible Alpha au 24/10/2022), calculé à partir de la moyenne des fonds propres tangibles du consensus ajustée de l’impact en capital à la date de finalisation lié à la transaction envisagée.
(3)Impact à la date de finalisation de l’opération sur le ratio de CET1 estimé au quatrième trimestre 2023 par le consensus des analystes (Visible Alpha au 24/10/2022).