Le secteur du transport maritime navigue vers une économie décarbonisée

04/02/2021

Le plus grand loueur de porte-conteneurs au monde a conclu le premier prêt lié à la durabilité et le premier swap lié à la durabilité du secteur

Environ 90 % de l'ensemble du commerce international se fait par voie maritime, transporté par plus de 50 000 navires marchands opérés par plus d'un million de marins.1 Toutefois, le transport maritime international représente également 3,15 % de toutes les émissions du secteur des transports2, ce qui signifie que la décarbonisation des navires pourrait contribuer de manière significative à la réalisation de l’accord de Paris par le secteur du transport maritime, dont l’objectif est de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre d'ici 20503.

Un pionnier dans le secteur du transport maritime

Les nouvelles technologies de conception, de fabrication et de propulsion des navires peuvent contribuer à réduire les émissions4. Seaspan Corporation, le plus grand loueur de porte-conteneurs au monde, est un pionnier de l'industrie en matière de programmes de décarbonisation. L’entreprise a mis au point des modèles de porte-conteneurs économes en carburant dans le cadre de son initiative SAVER (Seaspan Action for Vessel Energy Reduction) et a réduit ses émissions de carbone de plus de 25 % depuis 2012.

Soulignant la dynamique des efforts de décarbonisation, Seaspan a récemment conclu un prêt lié à la durabilité (SLL) de 200 millions de dollars sur six ans, qui a été porté à 250 millions de dollars à la suite d'un processus de syndication réussi qui a permis de garantir les engagements de cinq banques participantes d'Amérique du Nord et d'Europe. Ce prêt est également couvert par un produit dérivé lié à la durabilité (SLD - swap de taux d'intérêt) avec Société Générale. Avec le premier prêt de ce type accordé à un loueur de porte-conteneurs et le premier swap lié à la durabilité dans le secteur du transport maritime, Seaspan a fait preuve d'un véritable leadership et d'un esprit novateur, traçant ainsi la voie à suivre pour les autres entreprises de transport maritime.

Société Générale, qui s'est engagée stratégiquement à soutenir les projets de ses clients ayant un impact positif et durable, a récemment conclu cette opération novatrice, qui montre comment les objectifs de décarbonisation peuvent être liés au financement des clients du secteur du transport maritime. La Banque a joué le rôle de Mandated Lead Arranger, Bookrunner, Lead Underwriter, ainsi que de Sustainability Coordinator et Hedge Provider dans cette opération innovante pour Seaspan.

Société Générale est l'un des signataires fondateurs des Principes de Poséidon5, qui promeuvent un avenir à faible émission de carbone pour l'industrie mondiale du transport maritime en intégrant les considérations climatiques dans les activités bancaires et les décisions de crédit. Elle a également été la première institution financière à rejoindre la coalition SEA/LNG, une alliance multisectorielle qui promeut le GNL comme carburant maritime et a défini la norme en matière de solutions de financement du transport maritime écologique avec le premier financement de navires alimentés au GNL pour l'opérateur de conteneurs CMA CGM.

Incitations à la durabilité dans l'industrie

Le prêt fait partie de la principale facilité d’emprunt de Seaspan, notée BBB, d'un montant de 2 milliards de dollars. Le SLL et le SLD intègrent respectivement deux des objectifs novateurs liés à la durabilité :

-    La première cible fixe des objectifs de décarbonisation pour la flotte de Seaspan, conformément aux principes de Poséidon, qui visent à aligner les émissions de carbone du transport maritime commercial sur les objectifs de décarbonisation de l'Organisation maritime internationale (OMI), connus sous le nom d'OMI 2050. Ces principes visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre du transport maritime d'au moins 50 % d'ici 2050 en intégrant des considérations climatiques dans les portefeuilles de prêts et les décisions de crédit des banques6.

-    Le deuxième objectif est lié à la capacité de Seaspan à intégrer des incitations liées au développement durable lors des négociations avec ses clients pour l'affrètement de navires. Cette approche, qui étend les principes de durabilité au-delà de Seaspan et vise l'écosystème de ses affréteurs, est également une première sur le marché des loueurs de navires, et reflète la nécessité d'un effort collectif visant à décarboniser l'industrie du transport maritime.

Cette transaction est confirmée par Sustainalytics, une société de recherche, de notation et de données ESG de premier plan, s'alignant sur les principes applicables aux prêts liés à la durabilité 2019 de la Loan Market Association. Ces principes définissent les critères pour les incitations à améliorer le profil de durabilité des emprunteurs en alignant les conditions de prêt sur les performances de durabilité des emprunteurs par rapport à des objectifs de performance prédéterminés.

Un partenariat réussi

L'approche innovante de Seaspan en matière de décarbonisation a été reconnue par des prix récompensant la conception de navires respectueux de l'environnement et la protection du milieu marin7. Le souci de l'environnement est une valeur fondamentale de l'entreprise, qui l'amène à s'engager à respecter, voire à dépasser, toutes les lois, réglementations et engagements volontaires pertinents.

 

“ L'exécution du SLL et du SLD marque le premier financement lié à la durabilité dans le milieu de la location de porte-conteneurs et aligne l'engagement de longue date de Seaspan en matière de durabilité sur notre stratégie de structure du capital. En outre, notre équipe a travaillé de manière constante à une croissance de qualité et à l'amélioration de la structure du capital pendant une période difficile pour les marchés financiers mondiaux. Nous sommes fiers des partenariats que nous avons développés au cours des 20 dernières années - tant avec les clients qu'avec les partenaires financiers – et qui ont rendu cette étape possible. ”

Bing Chen
Président et directeur général de Seaspan

“ Société Générale continue d'être à la pointe des initiatives environnementales dans le secteur du financement du transport maritime. En proposant des solutions innovantes de financement des navires avec des incitations liées au développement durable, nous renforçons notre engagement stratégique à aider nos clients à mener à bien le processus de décarbonisation maritime et à diffuser les bonnes pratiques tout au long de la chaîne de valeur. Nous sommes heureux d'accompagner Seaspan, un partenaire ambitieux avec qui nous partageons la même vision, dans cette démarche. ”

David Gore,
Head of Asset Finance pour l'Asie Pacifique chez Société Générale
À lire aussi

Finance durable et à impact positif

Fervents défenseurs d’une transition vers une économie plus juste et plus verte, nous accompagnons nos entreprises et institutions financières clientes pour les aider à générer un Impact Positif sur la société dans son ensemble.