Un boost d’énergie pour le plus vieux parc éolien d'Afrique

15/11/2022

Le plus ancien parc éolien d'Afrique situé à Koudia al Baida va doubler sa capacité pour atteindre 100 MW.

En 2009, le Royaume du Maroc a adopté un plan ambitieux de développement des énergies renouvelables avec pour objectif d'atteindre 52% de la capacité totale installée provenant de ce type d’énergie à l'horizon 2030. Ce programme est conçu pour répondre aux défis climatiques et, dans le même temps, pour satisfaire la demande énergétique locale croissante tout en maîtrisant la facture liée aux importations, puisque plus de 90 % de l'approvisionnement en énergie primaire repose sur l'importation de combustibles fossiles.

En 2021, le pays a réussi à atteindre une capacité à produire 37% de son énergie provenant d’installations d’énergies renouvelables. Cette réussite repose notamment sur le secteur éolien pour lequel le Royaume vise 2 600 MW de capacité installée. Le Maroc dispose en effet d'un potentiel éolien très important grâce à ses 3 500 km de côtes qui constituent une source de production fiable et constante. 

Pour rationaliser l'organisation du secteur de l'électricité et l'adapter à de tels objectifs, le gouvernement a transféré tous les actifs renouvelables à MASEN, l'Agence marocaine pour l'énergie durable, qui dirigera les efforts de construction de nouvelles infrastructures d'énergie renouvelable. MASEN s'est récemment associé à EDF Renouvelables au Maroc, le premier développeur mondial d'énergie renouvelable du groupe EDF, pour rééquiper le plus ancien parc éolien d'Afrique situé à Koudia al Baida et doubler sa capacité à 100 MW.

Koudia al Baida est situé à environ 10 km de Tanger au Maroc. Dans le cadre de ce projet, les turbines existantes seront remplacées par une nouvelle génération d'éoliennes à plus haut rendement. 20 turbines de 5 MW chacune seront fournies par le fabricant de turbines leader mondial Siemens Gamesa. En tant que producteur d'énergie indépendant, le parc éolien vendra son électricité dans le cadre d'un contrat de 20 ans avec MASEN, en bénéficiant du soutien du gouvernement.

Après son achèvement prévu au deuxième trimestre de 2024, la production annuelle d'énergie du parc éolien répondra aux besoins d'environ 420 000 personnes tout en économisant l'équivalent de 308 000 tonnes de CO2 qui auraient été générées par des combustibles fossiles.

Compte tenu de la taille du projet, MASEN et EDF Renouvelables au Maroc ont sollicité le financement du projet auprès de prêteurs internationaux, Société Générale et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, ainsi qu'auprès d'un certain nombre de banques marocaines. Société Générale, en tant que seul prêteur international, a joué un rôle de premier plan dans le processus de structuration, en apportant son expertise sectorielle de longue date et une large gamme de services en tant que Mandated Lead Arranger, Hedge Provider, Global Facility Agent et Offshore Security Agent.

Ce projet est une initiative très visible au Maroc, compte tenu de sa taille, de sa dimension internationale et de la manière dont il vient soutenir directement la diversification du mix énergétique du pays.

 

 

« Nous sommes très fiers d’avoir finalisé le financement et de commencer la construction du projet de modernisation de Koudia Al baida dans un contexte mondial marqué par une forte inflation et de nombreuses incertitudes. Ce projet historique marque un nouveau chapitre dans le développement des énergies renouvelables au Maroc.

Nous tenons à remercier tous nos partenaires qui ont participé à cette réalisation, et nous remercions Société Générale pour son rôle de premier plan en tant que seul prêteur international, ainsi que pour l'agilité et le professionnalisme de son équipe. »

Adil Bouabdallah
Directeur de Projet, Masen

« Société Générale est fière d’accompagner EDF Renouvelables et MASEN dans le développement de la production d’énergies renouvelables au Maroc. Cette opération réaffirme notre engagement à être un acteur clé de la transition énergétique à l’échelle mondiale grâce à ce financement de projet inaugural d’énergies renouvelables dans le pays. »

Yann Le Bot
Energy + Group Société Générale

« Nous sommes très honorés d’avoir participé au financement de ce projet stratégique qui s’inscrit pleinement dans notre stratégie. Le travail commun des équipes locales de Société Générale Maroc et des équipes spécialisées de financement d’Energies de la banque de financement et d’investissement basée à Paris a permis d’offrir l’expertise et le savoir-faire d’une banque internationale et la proximité d’une banque locale. »

Yasmina Bennani
Directrice des Financements Société Générale Maroc