Nouveau projet Eolien en mer en Normandie : la consommation annuelle de près de 800 000 personnes passe au vert !

08/07/2020

Accompagnés par Société Générale, EDF Renouvelables, Enbridge et wpd lancent la construction d'un parc éolien en mer au large de Fécamp, pour un investissement total estimé à 2 milliards d'euros. Ce projet d'envergure devrait produire à terme l'équivalent de la consommation annuelle en électricité de 770 000 personnes et générer de nombreuses retombées économiques pour la région.

Le parc sera composé de 71 éoliennes localisées entre 13 et 22 kilomètres au large de Fécamp sur une superficie d'environ 60 kilomètres carrés. D'une capacité de 500 mégawatts, il produira à terme l'équivalent de la consommation annuelle en électricité de 770 000 personnes, soit plus de 60% des habitants de Seine-Maritime.

Le projet de Fécamp a été attribué en 2012 par le gouvernement français et bénéficiera d'un contrat d'achat d'électricité (PPA) d'une durée de 20 ans, accordé par l'Etat en 2018. Ce projet est un nouveau vivier d'emplois pour la région puisque le chantier devrait générer près de 1 400 emplois locaux directs et indirects. Une centaine de postes seront ensuite crées dans le port de Fécamp à la mise en service du parc en 2023 afin d'assurer la maintenance des installations pendant les 25 années d'exploitation.

Les éoliennes seront d'ailleurs produites à quelques kilomètres seulement, dans la future usine de Siemens Gamesa au Havre, dont la construction débutera cet été et devrait créer 750 emplois. Elles seront ensuite assemblées au port de Cherbourg avant d'être installées dans le parc. D'autres contrats de fourniture de matériels ont été signés. La sous-station électrique en mer sera construite à Saint-Nazaire par les Chantiers de l'Atlantique, avec GE grid solutions et SDI. Les fondations vont être réalisées par Bouygues, associé à l'italien Saipem et au néerlandais Boskalis. Enfin, RTE, responsable du raccordement depuis la sous-station jusqu'au réseau électrique normand, a démarré ses travaux à terre dès le mois de juin.

«  Nous sommes fiers de contribuer à la création d'une filière industrielle créatrice de valeur et d'emplois pour les territoires », a indiqué Bruno Bensasson, PDG d'EDF Renouvelables. Ces commandes viennent à point nommé au moment où le pays entend relancer son activité après deux mois de confinement.  »

Leader mondial de l'éolien en mer et acteur majeur de la transition énergétique, Société Générale est fière d'avoir contribué au financement de ce projet remarquable en agissant en tant que preneur ferme de la transaction. C'est le second projet éolien maritime français que Société Générale soutient puisque déjà en 2019, la Banque avait contribué au financement du parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

Société Générale jouit également d'une relation historique avec EDF, Enbridge et wpd, sponsors qu'elle accompagne dans le monde entier sur des projets d'envergure dans le domaine de l'énergie.

«  Nous sommes reconnaissants envers la Banque européenne d'investissement et les underwriters qui ont su clôturer avec succès le financement du projet d'éolien en mer de Fécamp malgré le contexte de la crise covid-19 en réunissant des expertises d'excellence afin de garantir une exécution efficace. Nous nous apprêtons désormais à lancer la recherche de financement pour le projet de Courseulles-sur-Mer dont la construction sera lancée dans les tout prochains mois.  »

Benoîte Chenut
Directrice Financements et Structuration, Energies Marines Renouvelables, EDF Renouvelables.

«  Nous tenons à remercier toute l'équipe Société Générale pour ce partenariat de confiance et l'important soutien apporté pour le financement du projet de parc éolien en mer de Fécamp. Après avoir été accompagnés par Société Générale en tant que « Mandated Lead Arranger » pour le financement de nos parcs éoliens en mer de "Butendiek" (288 MW, Allemagne) et de "Yunlin" (640 MW, Taiwan), nous sommes très fiers de travailler dorénavant avec Société Générale dans 3 régions du monde qui sont des marchés clés de wpd pour l'éolien en mer, mais également pour l'éolien terrestre et le solaire.  »

Matthias Boll
Directeur M&A et responsable financement offshore France, wpd AG.

Ce financement est une preuve de plus de l'engagement de Société Générale dans la lutte contre le changement climatique. Le Groupe soutient d'ailleurs le secteur du financement des énergies renouvelables depuis plus de 10 ans, en fournissant une gamme complète de services de financement et de conseil pour les projets énergétiques dans le monde, et figure aujourd'hui parmi les leaders mondiaux.

«  Société Générale est présente depuis 2007 dans l'éolien maritime et reste aujourd'hui la seule banque à avoir soutenu des projets aux Etats Unis, en Europe et en Asie. Depuis 2019, c'est un grand plaisir et une fierté d'accompagner EDF, Enbridge et wpd sur l'éolien en mer en France sur des projets de grande qualité, qui permettront le développement d'une filière industrielle française créatrice de valeur.  »

Jérôme Deflesselles
Co-Responsable Génération Électrique EMEA – Conseil et Financements de Projets, Société Générale.

«  Société Générale est active sur le marché des énergies renouvelables depuis le début des années 2000, et c'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous accompagnons le développement de nos clients dans les filières historiques (solaire, éolien terrestre, etc) ainsi que sur de nouveaux projets ambitieux tels que le parc éolien de Fécamp. La nouvelle feuille de route énergétique de la France est ambitieuse, Société Générale y apportera un soutien important.  »

Nicolas Lorinet
Responsable du marché énergie renouvelable en France, Société Générale.