L'Institut de Crédit espagnol met à jour son cadre concernant les Obligations Sociales pour élargir son champ d'action et faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19

22/04/2020

L'Instituto de Crédito Oficial (ICO, l'agence financière de l'État espagnol) a récemment élargi son cadre concernant les Social Bonds, ou Obligations Sociales, afin de renforcer son engagement dans les secteurs identifiés comme prioritaires du fait de leur importance sociale, culturelle, innovante ou environnementale.

Le cadre actualisé reflète, parmi ses principales priorités, la volonté de financer des projets sociaux, d'accroître la préservation et la création d'emplois par l'intermédiaire des PME et de répondre aux conséquences du Covid-19.

La semaine dernière, ICO a émis une obligation de 500 millions d'euros dans ce nouveau cadre, dans le cadre d'une opération très réussie qui a été sursouscrite 7 fois.

Le premier cadre obligataire de l'ICO, publié en 2015, était axé sur la création et la préservation de l'emploi et a été jusqu'alors la référence pour le financement de plus de 53 600 projets.

Cette nouvelle mise à jour va un cran plus loin en abordant d'autres questions telles que le dépeuplement dans certaines régions d'Espagne,  les catastrophes naturelles ou sanitaires, le logement social, les soins de santé, l'éducation ou les infrastructures de base abordables, among others. Le cadre révisé élargit la portée des projets sociaux éligibles et prend notamment en compte les dépenses liées à la lutte contre le Covid-19.

 

No author id set