Bénin : eau potable, système de santé, énergie propre

29/10/2021

Une obligation liée aux Objectifs de développement durable, une première en Afrique

En juillet 2021, la République du Bénin a lancé l’introduction de son offre d'obligations dédiées au financement de projets à fort impact sur l'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), une transaction de 500 millions d'euros, la toute première émission obligataire durable en Afrique et l'une des premières au monde.

Cette transaction historique a nécessité environ trois ans de travail et a permis au pays de réaliser un bond important sur la scène de la finance durable. En effet, les prémisses de cette transaction remontent à 2018, lorsque le Bénin a été l'un des cinq pays émergents choisis pour faire partie d'un programme pilote du Fonds Monétaire International et des Nations unies, sous la supervision du Programme des Nations unies pour le développement, afin de suivre et d'évaluer les progrès et les efforts du gouvernement béninois pour atteindre les objectifs de développement durable.   
Selon Arsène Dansou, Responsable du Bureau de Gestion de la Dette pour la République du Bénin, le pays a opté pour les obligations ODD afin de soutenir les réformes et les investissements nécessaires pour que la population dispose de conditions de travail adaptées, d'un système de santé approprié, de la nourriture et de l'eau potable dont elle a besoin mais également de l’accès à une énergie propre.

À la suite de l'annonce de la transaction, le 12 juillet 2021, deux journées d’entretiens avec plus de soixante investisseurs ont été organisées, témoignant du large attrait que cette transaction a suscité auprès de la communauté internationale.

La confiance des investisseurs pour cette opération s’est traduite par des commandes passées pour le double du montant initial, un exemple à suivre sur le continent pour les autres pays qui envisagent d'émettre des obligations durables. Société Générale a agi en tant que Joint Sustainability Structuring Advisor et Joint Bookrunner sur cette transaction novatrice.
 

« Il s'agit pour notre banque du troisième mandat consécutif du Bénin. Nous sommes fiers de participer à cette opération historique, qui contribue pleinement aux trois orientations stratégiques RSE du Groupe : changement climatique, innovation sociale et développement durable en Afrique. »

Cathia Lawson-Hall,
Responsable Coverage de la banque d'investissement pour l'Afrique au sein de Société Générale

Le Groupe soutient le continent, dont l'histoire commune remonte à plus d'un siècle, dans une transition équitable, respectueuse de l'environnement et inclusive.