Vers la nouvelle génération des paiements transfrontaliers

27/10/2020

Face au contexte économique actuel et à l'évolution rapide du monde des affaires, les trésoriers d’entreprises sont confrontés à de nombreux défis lorsqu’il s’agit de se développer à l’international.

Si les échanges entre différents pays n’ont jamais été aussi faciles, l'envoi et la réception de paiements peuvent se révéler beaucoup plus compliqués. 

Aujourd’hui, les trésoriers d’entreprises cherchent à simplifier et améliorer leur process de gestion des paiements et encaissements en devises étrangères, à protéger leur entreprise contre l'impact des fluctuations monétaires, à garantir la transparence des prix ainsi qu’à maîtriser les risques opérationnels.

L'objectif principal étant d’avoir une visibilité complète permettant ainsi le contrôle de leur trésorerie globale, à tout moment et partout dans le monde.

Cet objectif est partagé quelle que soit la taille des organisations, des plus grandes multinationales jusqu’aux micro-entreprises. Cependant, les enjeux sont d'autant plus importants suivant la dimension de ces entreprises et leur degré d’internationalisation. 

Pour atteindre ces objectifs, il leur est essentiel d'avoir accès à des services de paiements transfrontaliers et de changes simples et efficaces.

 

Les paiements transfrontaliers, source de difficultés pour de nombreuses entreprises

Aujourd’hui, effectuer un paiement international est souvent synonyme de coûts cachés, frictions, et d’inefficacités. 

Ces paiements ont fini par s’attirer une piètre réputation, celle d’être lents et opaques: les émetteurs de paiements ne savent souvent pas quand leur virement arrivera - ni même combien sera finalement crédité sur le compte du bénéficiaire.

Les sources de frictions sont nombreuses :

• Coût : les paiements transfrontaliers sont plus chers que les paiements domestiques, et il est souvent bien difficile d'évaluer et de déduire les frais imputables aux différentes banques correspondantes. Le résultat est une perte de valeur, un manque de visibilité et d'auditabilité.
• Information et traçabilité : les messages de paiement circulant par l’intermédiaire de plusieurs banques, les données relatives aux paiements ont plus de chance d’être tronquées ou perdues, rendant la réconciliation des paiements et des encaissements plus difficiles. 
• Complexité : les entreprises travaillent avec un nombre croissant de partenaires et fournisseurs dans le monde entier. Elles doivent donc ouvrir et gérer un plus grand nombre de comptes, ce qui entraîne une charge administrative supplémentaire.
• Risque : en maintenant une multitude de comptes en devises étrangères, les entreprises sont directement exposées aux risques de change. Elles peuvent aussi avoir recours au change pour régler des fournisseurs, ce qui entraîne des coûts et engendre un surplus de travail administratif.

Ces éléments nuisent à l'objectif des trésoriers et des gestionnaires financiers de parvenir à un traitement des paiements de bout en bout efficace et automatisé. 

 

Une nouvelle génération de service pour les paiements transfrontaliers

Afin de remédier à ces difficultés, la communauté bancaire a redoublé d’effort, en plaçant l’expérience client au cœur de ses priorités s’agissant de l’amélioration des processus de paiement.

À cet égard, SWIFT, la communauté bancaire et Société Générale en particulier ont mis plus particulièrement l’accent sur une plus grande standardisation.

L'initiative SWIFT gpi a, par exemple, contribué à drastiquement transformer l'expérience en matière de paiements transfrontaliers en permettant aux entreprises d’accélérer leurs paiements tout en bénéficiant d’un tracking complet. Société Générale figure parmi les banques les plus actives ayant contribué à la définition et au développement de la solution. La banque a également développé une gamme complète de services autour de Swift gpi : PSR* gpi et le Tracker gpi, disponible sur sa plateforme de banque en ligne SG Markets, pour ne citer que quelques exemples.

Mais nous ne pouvons pas garantir une expérience client exceptionnelle sans améliorer nos services liés au change. Ces opérations ont souvent ajouté de la complexité et des coûts supplémentaires aux transactions transfrontalières. Traditionnellement, les entreprises ont tenté d'atténuer certains de ces problèmes en payant leurs fournisseurs dans leur devise de base ou dans une autre devise principale comme le dollar américain. Cela permettait de réduire le nombre de devises et de comptes à maintenir. 

Notre solution PAY FX permet aux entreprises d'offrir plus de flexibilité à leurs partenaires commerciaux. Les paiements sont effectués dans leurs devises locales, sans qu'il soit nécessaire d’ouvrir et de maintenir des comptes dans ces pays. 

 

 

À la fin de l'année, les clients de Société Générale pourront effectuer des transactions dans plus de 120 devises à partir de leur seul compte, tout en bénéficiant des informations de suivi du Tracker gpi.

Ces innovations participent grandement à l’amélioration de la gestion de la trésorerie en entreprises. Tel est notre objectif. Offrir une expérience de paiement sans faille combinant le standard transfrontalier gpi avec une solution de FX transactionnelle étendue mais non moins efficace.

 

 

Même si le secteur n'est pas encore en mesure de supprimer 100 % des frictions, il a fait des progrès significatifs pour améliorer la gestion des paiements internationaux. 

*PSR : Payment Status Report ou Accusé de Réception Applicatif