Société Générale s’assure une place de choix en tant qu’Arrangeur Principal pour les énergies propres en 2020

09/07/2021

Interview d'Olivier Musset, Responsable Mondial du Groupe Énergie, part Clean Energy Pipeline

Société Générale, banque d’investissement française, a été classée numéro 1 en tant qu'arrangeur principal selon la valeur des transactions, grâce à 32 transactions totalisant 3,49 milliards de dollars, dans le cadre des tables de classement 2020 de Clean Energy Pipeline pour le financement de projets d’énergie propre à l’échelle mondiale.

Clean Energy Pipeline s’est récemment entretenu avec Olivier Musset, Responsable mondial de l’énergie chez Société Générale, pour discuter de l’activité de la banque et des tendances qui animent le secteur de l’énergie propre.

Selon M. Musset, la position de Société Générale au sommet des tables de classement a été largement tirée par la portée mondiale de la banque, avec des opérations dans plus de 30 pays, et sa forte capacité de conseil, qui lui permet de s’adapter rapidement aux nouvelles technologies et aux nouveaux modèles d’investissement.

Autrefois un secteur à créneaux, l’énergie propre, menée par l’énergie solaire et éolienne, est devenue une force formidable sur le marché, avec une valeur totale de financement de projets de 228 milliards de dollars en 2020, dont plus de 200 milliards de dollars pour l’énergie solaire et éolienne. Ces chiffres ont été obtenus indépendamment des recherches de Clean Energy Pipeline et ont été publiés dans le Rapport sur les perspectives du marché de l’énergie propre de 2021 publié en janvier 2021.

L’éolien offshore a particulièrement décollé ces dernières années et est devenu une partie importante du portefeuille d’investissement de Société Générale en raison de l’ampleur des développements et de la grande quantité de capital nécessaire pour atteindre l’exploitation commerciale.

Musset a spécifiquement indiqué que les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud et Taïwan étaient les prochains leaders dans ce secteur, Société Générale ayant participé à tous les projets offshore de Taïwan à ce jour.

Ailleurs dans le secteur de l’énergie propre, Société Générale est active dans la valorisation énergétique des déchets, l’hydrogène à faible teneur en carbone, le CSC, le stockage de batteries et les câbles d’interconnexion ; bien qu’elles ne représentent probablement qu’une petite partie de son activité globale dans le secteur à court terme.

Selon M. Musset, un autre moteur de croissance de l’énergie propre est les progrès technologiques récents, comme l’énergie éolienne et solaire flottante, qui pourraient ouvrir considérablement les pays à l’énergie propre qui étaient auparavant plus restreints.

Lire l'intégralité de l'article (en anglais) page 2-3 dans le magazine BANKING ON RENEWABLES: TOP CLEAN ENERGY LEAD ARRANGERS 2021 de Clean Energy Pipeline.

Olivier Musset Global Head of Energy Societe Generale Corporate and Investment Banking