Payeurs et bénéficiaires : plus que jamais connectés avec Request to Pay

30/11/2020

Le paysage des paiements connaît une profonde mutation avec l'introduction du temps réel , l’accélération de la digitalisation et l’émergence de nouveaux besoins des clients.

Le paiement en temps réel devient la « nouvelle norme » pour les transactions domestiques et internationales. Afin de bénéficier des possibilités offertes par cette évolution, les infrastructures de paiement doivent gagner en rapidité, en flexibilité et être disponibles 24h/24, 7J/7 et ce tous les jours de l’année, tout en garantissant un niveau de sécurité élevé. Les paiements instantanés représentent aujourd'hui environ 7,5 % des virements SEPA, contre 4,5 % sur la même période en 20191. Parallèlement, l'Union européenne investit dans le virement instantané SEPA (SCT Inst).

Tandis que l’accélération de la digitalisation transforme notre façon de communiquer, de travailler et d’opérer des transactions, la révolution numérique remodèle le secteur des paiements. L’utilisation de l'argent liquide est de plus en plus en déclin, laissant la place à une plus grande variété de moyens de paiement. Cette transformation numérique s'accompagne de l'apparition de nouveaux fournisseurs de paiements qui bouleversent les modèles traditionnels à travers les nouvelles technologies.

La numérisation entraîne de nouvelles attentes de la part des clients. Avec l'essor du commerce en ligne, les clients exigent que leurs prestataires de paiement s'assurent que l'argent puisse suivre les marchandises à la même vitesse sans friction dans l’expérience utilisateur. Parallèlement, les clients attendent davantage de sécurité, de flexibilité et de contrôle.

Face à ces nouveaux besoins et à ces transformations, les institutions financières explorent de nouvelles façons de renforcer et d'améliorer l'expérience client. Request to Pay est la nouvelle solution sur le point de devenir la pièce manquante du puzzle exploitant tout le potentiel du paiement instantané.

Request to Pay (ou Requête de Paiement) est le service d'échange de messages qui permettra à un créancier ou à un bénéficiaire de réclamer un paiement à un débiteur ou à un payeur. Il s'agit d'un nouveau moyen flexible de gérer et de régler les paiements entre particuliers ainsi qu'entre des entreprises et des organisations. 

Request to Pay est un service de messagerie et non un service de paiement en soi. Il s'agit en effet d'un complément, et non d'un remplacement, des méthodes de paiement existantes. Comme le canal utilisé pour le paiement est agnostique au "type de paiement", Request to Pay peut être combiné avec le virement SEPA (SCT) ou les paiements instantanés SEPA (SCT Inst).

Avec Request to Pay, les bénéficiaires peuvent bénéficier d'un contrôle accru des processus de paiement et d’une facilitation du rapprochement comptable. En ayant recours au service de Request to Pay, les bénéficiaires peuvent accélérer la réception de leurs encaissements et améliorer par conséquent leur gestion de trésorerie. En outre, une référence unique est générée par le bénéficiaire lors de l'initiation de la demande de paiement. Cette référence unique est transmise tout au long du processus de paiement. Cela facilite et fiabilise le rapprochement entre le paiement et la demande de paiement.

Pour chaque demande, les payeurs se voient présenter un certain nombre de choix, en fonction des préférences définies par les bénéficiaires. Les payeurs peuvent choisir quand ils veulent valider la demande et quand ils veulent effectuer le paiement. Cela donne aux payeurs une plus grande souplesse, leur permettant de décider s'ils veulent régler une dette immédiatement ou retarder le paiement.

Request to Pay peut représenter une solution utile pour une entreprise qui doit faire face à des retards de paiement. Par exemple, un prestataire de services qui souhaite recouvrer un paiement dû peut envoyer une demande de paiement à un client. Comme le montant du paiement et les informations relatives au règlement sont déjà remplis par l'émetteur de factures, le payeur reçoit une demande pré-reinseignée par exemple via son application bancaire. Cela accélère le règlement de la facture due. Le payeur doit seulement valider la demande et le paiement est automatiquement exécuté (instantanément ou plus tard), selon les préférences et le délai fixés par l'émetteur de factures. 

Associée à de nouvelles innovations dans le domaine des paiements, Request to Pay réinventera l'expérience de paiement des clients en Europe. En plus des systèmes de paiement SEPA existants, le Conseil européen des paiements (EPC) a mis au point la norme pan-européenne SEPA Request to Pay (SRTP). L'objectif du SRTP est d'assurer l'interopérabilité et l'accessibilité en Europe. La première version du SRTP Scheme Rulebook vient d'être publié le 30 novembre 2020 et entrera en vigueur le 15 juin 2021.

Des initiatives similaires existent dans différents pays européens, mais elles sont indépendantes du SRTP. Comme les initiatives nationales ont leurs propres normes et fonctionnalités mais manquent d'interopérabilité, le SEPA Request to Pay vise à fournir une solution européenne harmonisée.

Conformément à cet objectif, Société Générale a été l'une des premières institutions financières à contribuer au développement du Request to Pay2.

« Nous sommes convaincus que cette nouvelle solution améliorera considérablement l'expérience de nos clients entreprises dans la gestion de leurs liquidités. Aujourd'hui, de nombreuses entreprises ont des problèmes de rapprochement lorsqu'elles encaissent des factures et souffrent de retards de paiement. Request to Pay va alléger la gestion des créances et réduire ainsi les coûts de traitement », commente Nicolas Cailly, Responsable adjoint Payments & Cash Management, Transaction Banking, Société Générale.

 

Philippe Marquetty, Directeur des Paiements chez Société Générale ajoute également : « Grâce à sa flexibilité, l'introduction du SEPA Request to Pay sur le marché européen apportera une grande valeur aux différents cas d'utilisation et sera le chaînon manquant pour réaliser le potentiel de ces cas d’usage. En s'appuyant sur une infrastructure moderne, Request to Pay contribuera à enrichir le paysage des solutions de paiement en offrant aux consommateurs et aux entreprises un service convivial et agira comme un catalyseur pour les nouvelles solutions de paiement telles que le virement instantané. »

 

Au fur et à mesure du développement du système Request to Pay, Société Générale s'engage à capitaliser sur sa connaissance des différents marchés européens, pour partager, lors de sa collaboration avec les régulateurs, les institutions financières partenaires et les acteurs de l’offre et de la demande, sa vision d’une solution de paiement innovante  qui fonctionnera à la fois à l’échelle nationale et européenne.

 

1Selon le site public du Conseil Européen des Paiements (EPC) : www.europeanpaymentscouncil.eu/what-we-do/sepa-instant-credit-transfer
2Societe Generale est membre de la task force EPC RTP, du groupe de travail RTP EBA Clearing et des ateliers STET RTP.

Nicolas Cailly Global Head of Marketing - Payments & Cash Management Societe Generale