Le Correspondent Banking est bien vivant et a un rôle clé à jouer dans l'avenir des paiements internationaux

28/01/2021

À maintes reprises, la fin du correspondent banking a été signalée face à l'arrivée de progrès technologiques et du passage à un monde nouveau. À maintes reprises, il est revenu à la vie et a démontré son endurance.

Le paysage géopolitique et économique actuel aurait presque pu être conçu pour donner au correspondent banking de nouveaux objectifs. À cet égard, les principaux points sous-jacents à prendre en considération sont les suivants :

  • l'imposition de sanctions internationales - avec la complexité inhérente qui découle de la conciliation des exigences de juridictions juridiques concurrentes - est devenue presque courante ;

  • la tendance à une souveraineté accrue dans le secteur des paiements et d'autres secteurs spécialisés, tendance que nous avons vu renforcée et accélérée par la propagation de la Covid-19 ;

  • le renforcement du rôle de l'euro en tant que monnaie utilisée à l'international pour le commerce mondial et en tant que devise de réserve internationale ;

  • la future distribution des monnaies digitales de banques centrales ;

  • le développement continu du commerce international.

 

Un changement profond


Au cours des cinq dernières années, le marché de niche qu'est la banque correspondante a connu de profonds changements. Cette évolution résulte de la pression exercée par les besoins des clients en termes de suivi, de prix et de transparence, des défis qu'un nombre croissant de fintechs posent aux banques établies de longue date et des appels continus des régulateurs du monde entier en faveur de prix plus bas pour le client final.

Le monde bancaire a relevé le défi et a travaillé dur pour résoudre les problèmes, mais il reste encore beaucoup à faire. Aujourd'hui plus que jamais, il n'y a pas de place pour la complaisance ou l'autosatisfaction. Nous devons tous travailler plus dur. Mettre à niveau, mettre à niveau, mettre à niveau est un puissant mantra. Les services, le service, la qualité, en est un autre.

Les preuves du travail effectué sont partout, de l'initiative SWIFT gpi pour le suivi des paiements et l'accord de niveau de service pour le traitement le jour même des transferts internationaux (cela signifie que nous nous engageons à traiter les opérations dans les 24 heures et non plus au mieux comme auparavant) à l'optimisation du processus avec la résolution de cas de SWIFT pour assurer un paiement rapidement.

 

L'importance de l'échelle


Nous ne prétendons pas à la perfection de manière immodeste. Les grandes banques, par la nature même de leur taille et de leur complexité organisationnelle, sont presque inévitablement plus lentes que les microscopiques start-ups de technologie financière à certains égards. Ce manque de rapidité est toutefois compensé par un degré beaucoup plus élevé de robustesse et de résilience dans la construction de solutions à l'échelle industrielle et dans la portée et la liquidité de l'offre de ces solutions aux clients finaux.

Les grandes banques établies offrent une gamme de services d'une ampleur et d'une profondeur que les nouveaux arrivants auront longtemps du mal à égaler. Il existe des preuves à l'appui de cette affirmation. L'envolée des ventes de livres sterling en échange d'euros lorsque le résultat du vote du Royaume-Uni pour quitter l'Union européenne a été connu a mis à l'épreuve la liquidité des entreprises finlandaises.

L'effondrement plus récent de Wirecard, prestataire de services de paiement basé à Munich, qui a fait faillite et a été disgracié, nous rappelle une fois de plus que la taille, la solidité et la portée restent des facteurs importants dans l'équation du correspondent banking international. Après la faillite de Wirecard, les entreprises fintech seront certainement confrontées à un contrôle et à des contraintes réglementaires plus importants.

Malgré les progrès incontestables de la technologie, la stabilité, la réputation et la confiance conservent une certaine valeur.

 

Que se passe-t-il maintenant ?


Que nous réserve l'avenir ? Nous nous attendons à des progrès continus dans la fourniture de solutions innovantes, notamment de nouveaux formats basés sur la norme ISO 20022 qui devraient être mis en service en 2022, davantage de nouveaux services et l'enrichissement des informations contenues dans les messages, ce qui augmentera le taux de traitement direct réel. Le réseau international de correspondant banking est une composante essentielle de cette vision d'avenir.

Nous nous attendons à ce que SWIFT continue d'évoluer pour faire face à l'augmentation du volume des paiements transfrontaliers de faible valeur, qui s'est maintenant fermement établi comme la partie du marché des paiements qui connaît la croissance la plus rapide. Les banques traditionnelles doivent trouver le meilleur moyen d'accroître leur part de cette tranche du marché de manière rentable. Et si les projets de recherche actuellement menés par les banques centrales devaient donner naissance à des monnaies numériques à part entière, parallèlement ou en remplacement des monnaies fiduciaires traditionnelles, nous devons être prêts.

 

En conclusion


Notre industrie a changé et continuera de changer, car elle réagit de manière appropriée à l'impact durable de Covid-19.

Les banques, tout en agissant en qualité de tiers de confiance - soutenues par un réseau SWIFT de plus en plus entreprenant -sont bien placées pour rester au centre du secteur des paiements internationaux des entreprises, et même pour explorer avec succès d'autres segments à plus fort potentiel de croissance, tels que les besoins de paiement des particuliers et des PME.

Nous devons tous évoluer en conséquence et ne jamais perdre de vue les besoins des acteurs les plus importants des systèmes locaux, nationaux et internationaux : nos clients.

Nous entrevoyons un avenir plein de promesses alors que les activités en coulisses injectent de nouvelles capacités et de la vigueur dans les systèmes bancaires internationaux. Nous nous attendons à une plus grande concentration et à un sacrifice de revenus à court terme. Les gagnants seront ceux qui auront la capacité et la volonté d'accepter les lourds investissements à long terme qui devront être réalisés si nous voulons continuer à anticiper et à satisfaire les besoins des clients.
 

Head of Cash Clearing Services Global Transaction Banking - Societe Generale
Head of Interbank Relationships Global Transaction Banking - Societe Generale